Abidjan – Lors du lancement de la campagne ivoirienne de communication hybride de l’initiative “72 heures de menstrues libres en Afrique”, mardi 28 mai 2024 à Abidjan Yopougon, l’experte en Violences basées sur le genre (VBG) du bureau ivoirien de ONU Femmes, Pascaline Ménono, a soutenu que les désagréments liés aux menstruations ont un impact socio-économique sur les jeunes filles et les femmes.

“Selon un rapport de l’UNICEF, une fillette sur 10 ne va pas à l’école pendant ses menstruations, ce qui correspond à 20% du temps scolaire perdu sur une année. Pour les jeunes filles restant en classes, 83% seraient angoissées pendant cette période du fait de spasmes menstruels difficiles à supporter en période menstruelle et aussi de la honte”, soutient elle.

Mme Ménono a par ailleurs affirmé que cela s’explique par le manque d’information sur la menstruation avant d’y être confrontées, ce qui rend l’expérience négative et parfois traumatisante. Aussi, elle a invité les parents à échanger et communiquer avec leurs enfants, pour les mettre en confiance.

“Cette initiative +72 heures de menstrues libres en Afrique + permettra de briser les tabous et d’améliorer les connaissances sur la santé et l’hygiène menstruelle. Par ailleurs, il faudra un accès à l’eau potable, des équipements et serviettes hygiéniques dans les écoles et lieux professionnels”, a-t-elle conclu.

L’initiative “72 heures de menstrues en Afrique”, lancée concomitamment dans plusieurs pays africains, est pilotée en Cote d’Ivoire par l’Organisation pour la santé de l’enfant, de la femme et de la famille (OSEFF) dont la présidente, Mme Khady Cissé, est par ailleurs commissaire générale de cette initiative. Elle est à sa troisième édition. Elle vise à créer un environnement favorable pour l’amélioration de la santé et l’hygiène menstruelle des filles à travers l’accès à des informations fiables, une préparation et un soutien adapté qui permettent de gérer leurs menstrues en toute dignité.

Cette campagne s’appuiera sur des supports majeurs que sont un court métrage “Sous le ciel de la puberté”, des ouvrages littéraires, que sont “Sous le ciel de la puberté” et “Que se passe-t-il dans ma petite culotte?”

Ces supports permettront de faire des ateliers débats avec les jeunes. Il y aura également la présentation de l’application et du site web “menstrues libres”, la distribution de serviettes périodiques réutilisables, sans oublier la grande activité (qui inclut toutes les précédentes) “la caravane menstrues libre tour” à travers le pays.