Gagnoa – La Présidente du conseil d’administration (PCA) de la microfinance, Mutuelle de crédit et d’épargne pour les femmes (MUCREF) Gagnoa, Kipré Marie Blanche, a plaidé lundi 15 avril 2024 en son siège de Gagnoa, pour voir loger au sein de sa structure, des fonds de l’Etat de Côte d’Ivoire destinés à l’appui aux femmes.

« Les fonds, c’est toujours bien, c’est toujours bon pour pouvoir faire encore plus de crédits aux femmes », a déclaré Mme Kipré, deux jours après avoir bouclé la 19ème assemblée générale de sa structure, tenue au foyer polyvalent de la ville. Elle a manifesté son espoir que sa mutuelle bénéficiera dans les prochaines années, de fonds à gérer au bénéfice des femmes voulant sortir de la pauvreté.

S’adressant aux autorités étatiques, elle a dit son souhait de voir sa structure bénéficier d’un regard favorable de la part des ministères et autres entités en charge de la gestion de fonds d’appui aux femmes. Elle a assuré qu’ensemble, tous puissent aider à rendre les femmes autonomes.

« Ça va vraiment nous booster », a soutenu Kipré Blanche, qui s’est réjouie que les femmes mutualistes de Gagnoa se soient montrées très intéressées par les activités et continuent de marquer leur confiance en son institution.

Ouverte depuis 1996, la MUCREF Gagnoa compte plus de 1800 mutualistes. Au niveau national, elle fonctionne avec des agences locales au niveau national et deux caisses satellites.