Libreville, (AGP)- La Première dame du Gabon, Zita Oligui Nguéma, a récemment ouvert les activités du Salon international du livre de jeunesse de Libreville (SILJL), qui vise la promotion du livre pour enfants et adolescents.

Pendant cinq jours (du 9 au 13 avril), le Palais des sports de Libreville a vibré au rythme du livre de jeunesse, avec les activités du Salon du livre qui ont pour objectif de promouvoir, entre autres, l’apprentissage de la lecture à haute voix, le développement de la culture du livre dès l’enfance ou encore la mise en lumière du savoir-faire des écrivains, éditeurs et acteurs du livre jeunesse.

Pour l’écrivaine Sylvie Ntsame, présidente de l’Association pour la Promotion du Livre et des Arts (APLA), et également présidente du comité d’organisation dudit salon, le SLJL est ici une opportunité pour les différents acteurs, mais aussi visiteurs, passionnés de lecture, de venir découvrir le monde du livre, plus précisément du livre de jeunesse.

Prenant la parole pour l’ouverture de cet évènement dont elle est la marraine, la Première dame du Gabon, Zita Oligui Nguéma, n’a pas manqué de souligner l’importance de l’outil appelé livre.
« Le livre a permis de codifier et de garder sur support écrit les éléments de notre culture. C’est à travers les livres que l’on formera le plus grand nombre de jeunes », a-t-elle indiqué.