Tahoua, 22 Jan (ANP)-L’Institut National de la Statistique (INS) a organisé, ce samedi 22 janvier 2022, une rencontre de sensibilisation des acteurs influents, notamment les opérateurs économiques de la région de Tahoua, sur le recensement général des entreprises (ReGEN 2022) à la chambre de commerce et d’industrie de Tahoua.
Cette campagne de sensibilisation du ReGEN 2022 vise à contribuer à l’amélioration de la qualité des données statistiques économiques du Niger, à renforcer la prise de conscience des acteurs économiques et des autorités administratives et coutumières sur leur implication et leur participation au développement économique et financier du Niger.
Au cours de son intervention à cette occasion, le Directeur régional de l’Institut national de la statistique, M. Sanda Mado a tout d’abord souhaité la chaleureuse bienvenue aux participants dans la capitale de l’Ader.
Il a, ensuite, expliqué les motivations qui ont poussé le gouvernement à faire ce recensement général des entreprises au Niger (ReGEN 2022) avant de rappeler qu’en ‘’2007, une opération de ce genre a été organisée par l’INS, mais celle-ci a concerné essentiellement les centres urbains, et n’a pas obtenu les résultats escomptés, compte tenu de certaines difficultés’’.
‘’Cette fois-ci, ce sont toutes les entreprises relevant du formel et de l’informel qui sont concernées et puis dans le cadre du programme développement économique et social du Niger, le gouvernement a eu beaucoup de financements de la Banque mondiale pour les entreprises. Du fait qu’on ne connait pas ces entrepreneurs, le Niger a perdu tout ce financement’’ a poursuivi le directeur régional de l’INS.
‘’Il y’a également la question des jeunes diplômés à qu’il faut trouver des emplois alors qu’on ne connait pas nos entreprises pour les envoyer là-bas’’ a-t-il ajouté.
Il y’a d’autres raisons, a poursuivi le Directeur régional de la statistique, qui font que ‘’nous sommes toujours classés derniers parce qu’on ne connait pas nos commerçants’’.
‘’Mais avec ce recensement, nous allons renverser cette tendance et connaître les poids économiques de chaque région, voire même de tout le pays’’ a-t-il souligné.
Selon Sanda Mado ‘’les commerçants sont les piliers de l’économie et cela va permettre de résorber le chômage’’.
‘’Nous voulons tout simplement votre soutien et collaboration lors de la collecte des données nécessaires pour une réussite totale dans ce recensement’’ a conclu le Directeur régional de l’Institut national de la statistique de Tahoua.
Plusieurs commerçants sont intervenus pour apporter leur contribution, poser des questions d’éclaircissement ou d’inquiétude dans le cadre de l’organisation de ce recensement général des entreprises (ReGEN 2022).
Après ces interventions, le Directeur régional de l’Institut national de la statistique de Tahoua a  donné d’amples explications sur tous les problèmes évoqués.