Tillabéri, 14 Mai (ANP) – Le secrétaire général de la région de Tillabéri, M. Djariri Mahaman Salissou a présidé le vendredi 13 mai 2022, dans les locaux du Gouvernorat de la région, le lancement des festivités commémoratives de la 31ième édition de la Journée Nationale de la Femme. L’édition 2022 est placée sous le thème : « Femme actrice de la sécurité dans sa communauté ».
Cette journée du 13 mai est l’occasion d’échanger avec toutes les femmes, les autorités administratives et coutumières, les partenaires techniques et financiers, tous les hommes de la région de Tillabéri sur le thème de la journée.
A travers l’allocution qu’il a prononcé à cette cérémonie, le SG de la région a d’abord notifié que, « le combat des femmes n’est pas seulement politique, social ou économique, il est aussi d’ordre sécuritaire d’où le thème retenu cette année pour la célébration avant d’indiquer que, le choix du thème de cette journée n’est pas fortuit eu égard à la situation actuelle de notre pays et de la région de Tillabéri en particulier ».
« Ainsi cette journée permettra d’amener les uns et les autres à prendre conscience du rôle que la femme joue pour garantir la paix et la sécurité et surtout dans la gestion des conflits et de l’extrémisme violent », a-t-il affirmé.
Selon M. Djariri Mahaman Salissou, la promotion de la paix et sa consolidation doivent être inclusives et doivent impliquer toutes les couches de la population, notamment les femmes et les jeunes ».
« L’égalité et l’équité des filles et des femmes impliquent également leur participation active dans les prises de décision », a-t-il par ailleurs souligné.
« Les efforts déployés en faveur des femmes nigériennes et singulièrement cfelles de la région de Tillabéri par l’Etat et ses partenaires au développement sont immenses et variés, car touchant tous les secteurs vitaux », a-t-il ajouté.
Il a enfin remercié toutes les femmes de la région et les partenaires techniques et financiers qui accompagnent sans relâche les efforts visant l’amélioration des conditions de vie des femmes de la région, particulièrement l’ONG ADRA, l’ONG COOPI et le HCR dont les concours financiers ont permis l’organisation de cette journée ».
La Directrice Régionale de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Mme Mardakri Fatouma pour sa part, s’est félicitée que cette journée soit aujourd’hui l’occasion d’entretenir tous les acteurs autour de ces thématiques et qu’à l’issue de cette journée que la région de Tillabéri soit un havre de paix.
Lors de cette journée, plusieurs thématiques ont été développées, telles que la place de la femme dans la gestion des conflits et la promotion de la paix, l’intégration du genre dans toutes les initiatives de paix et de sécurité, l’implication totale des femmes dans les instances de prise de décisions dans le cadre de paix et de sécurité, entre autres.
La cérémonie s’est déroulée en présence du président du Conseil régional, le préfet du département de Tillbéri, le maire de la Commune urbaine de Tillabéri, des responsables des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), des chefs coutumiers, des leaders religieux, des représentants des Organisations de la Société Civile (OSC), des représentants des Organisations féminines et de plusieurs autres invités.
Notons que la Journée Nationale de la Femme a été instituée par décret N° 92-370/PM/MDS/PF/PE du 25 novembre 1992, suite à la marche historique des femmes nigériennes pour revendiquer une meilleure représentation au sein de la commission préparatoire de la Conférence nationale souveraine.