Kakangayi (Miabi), 10 février 2022 (ACP).- Mmes Anny Kapinga, Marie Ndaya et Sarah Musawu, viennent d’intégrer l’administration publique du secteur de Kakangayi, en territoire de Miabi au Kasaï Oriental, en qualité respective de secrétaire administrative adjointe commis aux écritures, animatrice adjointe et recenseuse au bureau principal de l’état civil, sur la liste déclarative du personnel de cette entité décentralisée.

Elles ont été présentées solennellement et reçu leurs lettres de notification du chef de secteur Josué Katanku Mulumba, au cours du premier forum de sensibilisation communautaire organisé dans la cité minière de Boya, située à environ 55km à l’ouest de Mbujimayi.
Cette activité s’est inscrite dans le cadre de la mise en œuvre du projet de promotion de la démocratie locale et appui au dialogue social exécuté par le consortium CEFIDE-CODESCI-SDK, grâce à l’appui de la coopération allemande (GIZ). Pour le chef de secteur, cette prise en compte de la femme dans l’appareil administratif de son entité, est le résultat de l’engagement pris par lui après avoir participé à une formation sur la promotion du leadership féminin pour une gouvernance participative, qui veut que les femmes et les jeunes s’impliquent dans la gestion de la chose publique pour booster le développement des entités à la base.

Aussi, a-t-il plaidé pour l’émergence de la femme de cette partie de la province, en évoquant comme pesanteur à surmonter, les coutumes rétrogrades, les préjugés sociaux, la pauvreté, l’analphabétisme, les mariages précoces des jeunes filles et le manque de volonté.

Les nouvelles recrues viennent apporter leur savoir-faire

Pour Mme Gertrude Ndaya, coordonnatrice du Centre féminin de formation et d’information pour le développement (CEFIDE), les nouvelles recrues ne sont les concurrentes des autorités établies, mais viennent apporter leur savoir-faire au décollage de l’entité qui requiert l’implication de tous, pour parvenir à un développement durable.

Elle a fait allusion ainsi, à l’article 14 de la constitution de la république qui accorde les mêmes chances à l’homme et à la femme sans discrimination, avant d’indiquer qu’au moins 600 personnes seront atteintes par la sensibilisation sur le leadership féminin, au terme de la campagne qui sera menée par le comité local de gouvernance participative à travers tout le secteur de Kakangayi.

La même activité a été organisée au même moment dans les deux autres entités territoriales décentralisées, en l’occurrence le secteur de Lac Munkamba et la commune rurale de Keena Nkuna, dans le territoire de Kabeya Kamwanga.