Nyassia – L’adjoint au sous-préfet de l’arrondissement de Nyassia, Moussa Faye a procédé, vendredi au lancement du projet de “renforcement du leadership des femmes dans les espaces décisionnels de la vie publique dans les communes de Nyassia et Adéane”, dans le département de Ziguinchor (sud), a constaté l’APS.

Ce projet “de renforcement du leadership féminin” est financé par des partenaires espagnols dont des structures comme Gobierno de Aragon, Nafarroako Gobernua et Gobierno de Navarra.

Il est mis en œuvre par le comité régional de solidarité des femmes pour la paix en Casamance (CRSFPC/USOFORAL) et va durer un an.

“Les axes principaux de ce projet sont entre autres des activités de sensibilisation, de renforcement de capacités et de plaidoyer à la participation politique des femmes”, a expliqué la chargée de projet au CRSFPC/USOFORAL, Sanoussi Camara Diédhiou, à l’issue de la cérémonie de lancement dudit projet en présence de plusieurs partenaires et d’élus locaux.

“Nous voulons à travers ce projet que l’opinion des femmes de Nyassia et d’Adéane soit prise en compte dans les instances de prise de décision”, a-t-elle ajouté.

La mairesse de Nyassia, Justine Manga a souligné que ce projet de renforcement du leadership féminin va renforcer davantage la citoyenneté des femmes des deux communes bénéficiaires.