Libreville (AGP)-Le comité des femmes travailleuses de la Confédération syndicale gabonaise (Cosyga) a récemment célébré à son siège de Libreville, la 26e édition de la Journée nationale de la femme, sous le thème « Accélérer l’investissement pour l’autonomisation financière des femmes : les clés d’une inclusion éclairée ».

Cette thématique, retenue pour l’édition 2024 de la Journée nationale de la femme, a guidé les femmes travailleuses de la Cosyga, à organiser une session de formation sous le thème : « promouvoir le leadership des femmes dans le syndicat ».

« Pour la majorité des postes, la direction est réservée aux hommes. C’est pourquoi le Comité national des femmes travailleuses (CNFT), la confédération syndicale du Gabon (Cosyga), et la présidente des femmes de la fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) veulent sortir la femme gabonaise syndicaliste en particulier, de cet état de fait en appelant toutes les femmes à se mobiliser pour un leadership syndical féminin au Gabon », a indiqué la secrétaire générale du comité des femmes, Prudence Foumboula dans son discours d’ouverture.

Au cours de cette journée commémorative, la présidente des femmes de la Cosyga est revenue sur les stratégies qui permettront de stimuler et dévoiler le leadership des femmes dans le monde syndical, particulièrement à la Cosyga.

« On a longtemps considéré la femme comme un être inférieur à l’homme alors qu’elle a les mêmes valeurs que lui, et qu’elle peut même mieux faire. C’est donc l’occasion de montrer à la face du monde que la femme reste une valeur sur laquelle le monde peut compter », a déclaré Blanche Lepanda, la présidente des femmes de la Cosyga.

Les femmes ont donc été appelées à être astucieuses, intelligentes qui ne reculent pas devant la pression. « Elles doivent être loyales en tout temps dans tout ce qu’elles entreprennent. Pour rien au monde, elles doivent se laisser compromettre, chiffonner par la gent masculine. Il faut également une prise de conscience individuelle de chacune de vous et avoir beaucoup de volonté », a révélé la présidente des femmes de la Cosyga.

Cette dernière a également prodigué quelques conseils aux participants à l’occasion de cette journée dédiée à la femme gabonaise. « Sachez que vous femmes êtes l’équilibre de la société, donc vous ne devez jamais accepter qu’on marche sur vous. Mettez en pratique que dans votre vie sociale comme professionnelle, le bonheur est une urgence », a t- elle martelé.